L’autobus de Fernand

Quatre reportages tournés entre octobre 2018 et décembre 2019 avec Fernand Guillette, menuisier à la retraite. L’autobus est le dernier d’une très longue collection de modèles réduits que M. Guillette a fabriqué en souvenir de sa vie à la ferme, tant à Roxton Rond qu’à Granby. Fernand a rencontré celle qui deviendra son épouse lors d’une danse à laquelle il s’est rendu en autobus. C’est en souvenir de ces jours heureux qu’il a entrepris ce dernier projet.

Premier reportage de la série
Deuxième reportage, l’autobus prend forme
Troisième reportage, son garage
Dernier reportage, en grande conversation avec Fernand

4 réflexions sur « L’autobus de Fernand »

  1. J’ai adoré ce reportage!
    Quel talent ce monsieur!
    Je n’ai pas de mots pour exprimer mon admiration et pas seulement pour son travail mais aussi pour l’amour inconditionnel envers son épouse!
    Merci monsieur Simon pour ce beau reportage!

  2. J’habite tout près de Fernand et j’ai eu le bonheur de visiter son garage et sous-sol à quelques reprises et d’apprécier son oeuvre car j’ai travaillé pendant plusieurs années sur la ferme de mes grands-parents et donc connu beaucoup des machineries qu’il a reproduit. Il a un don extraordinaire et son oeuvre mériterait d’être mieux reconnu. Je verrais une grosse remorque avec toutes ses oeuvres qui se déplacerait dans toutes les expositions agricoles du Québec et même Canada.Mais c’est l’amour qu’il démontre pour son épouse qui me touche le plus. Quand il me parle de son épouse et que je voie ses yeux remplis de larmes, je me dis que le monde est mal fait car ils ne méritent pas ce qui leur est arrivé depuis l’annonce de cette maladie à son épouse. Fernand est un homme admirable et merci de le faire connaître à ceux qui n’ont pas la chance que j’ai de l’avoir rencontré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *